Je vous présente Laurie, de MA SUPER COM

En mai dernier, manquant terriblement de temps pour m’occuper de choses qui étaient pourtant indispensables professionnellement (bien que j’aurais aussi besoin d’aide pour le linge et le ménage…), j’ai songé à faire appel à une aide extérieure. J’y pensais depuis des mois, sans oser me lancer vraiment. Et puis j’ai pensé à Laurie, avec qui j’avais déjà travaillé pour la réalisation de 2 boutiques en ligne avec son agence MA SUPER COM (dont celle-ci).

Je la connaissais depuis des années via son blog Amour, Bébé et Episio, que j’ai suivit dès le début, me reconnaissant dans pas mal de ses aventures de Maman. J’aimais – et apprécie toujours autant – ses écrits. J’avais l’impression de la connaître !

Il me semblait que mes demandes entraient dans son champ de compétences, nous en avons donc discuté et… Banco, elle était partante, elle comprenait ce que je désirais.

Voici ce qu’elle peut nous dire…

– Peux tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle Laurie, je suis maman de 2 enfants aussi adorables que fatigants. J’aurais adoré avoir plusieurs vies (ou des journées de 48h) pour avoir le temps de faire tout ce qui me plairait. En attendant, je fais du mieux que je peux pour conjuguer mes multiples vies de maman, femme, et working girl.

 

– Quel est ton parcours professionnel ? Comment en es-tu arrivée à créer Ma Super Com ?

J’ai commencé mes études dans l’optique de devenir prof de français. Et puis, le manque de « concret » pendant mes études, la difficulté des conditions de travail et l’envie d’entrer rapidement dans la vie active m’ont amenée à arrêter après ma licence.

J’ai commencé en tant que négociatrice en immobilier, sans trop savoir pourquoi, mais parce que le côté commercial m’intéressait bien. Au fur et à mesure, j’ai pris plus de plaisir à gérer les annonces, promouvoir les biens, qu’à réellement faire visiter. Après quelques mois de pause suite à la naissance de ma fille, j’ai repris le chemin du travail avec un poste de rédactrice web. Là, j’ai pu développer mon amour pour l’écriture, et mon intérêt pour le référencement. Comme j’aime évoluer constamment, j’ai ajouté de plus en plus de tâches à ma to do list, pour devenir responsable du pôle web : concrètement, tout ce qui se passait et se disait sur Internet passait par moi, des réseaux sociaux à la newsletter.
Après quelques temps, j’ai eu envie de retrouver mon indépendance et mon statut de freelance. J’ai donc monté ma boîte d’événementiel, et puis j’ai choisi de me former pour élargir mes compétences.
C’est ainsi qu’en janvier 2016, j’ai créé Ma Super Com, une agence de communication pour les entrepreneurs et les TPE essentiellement.

 

– Quelles sont tes missions principales au sein de cette agence ? 

Je me suis entourée de deux autres freelance pour proposer, à nous trois, les services d’une agence traditionnelle au tarif freelance. Nous proposons des missions de community management (gestion des réseaux sociaux, e-réputation…), création de sites web (site vitrine, boutique en ligne…), graphisme (logo, webdesign, charte graphique…).

Pour ma part, je me suis spécialisée dans l’accompagnement B to B des entreprises. A ce titre, je suis en charge de la commercialisation des produits dans les boutiques, des partenariats avec les influenceurs, de la stratégie marketing… Bref, tout le package qui permet à mes clients de se faire connaître.

 

– Peux tu dire nous décrire tes actions pour Elyce Création ?

Pour Elyce Création, j’interviens sur plusieurs plans :

En tant que conseil, dans la stratégie de communication globale (quel message faire passer, quelle stratégie sur quel réseau social…)
En tant que commerciale dans l’accompagnement à la vente des produits (rédaction du dossier de vente, construction de l’argumentaire, démarchage, relance, suivi…)
En tant que chargée des partenariats avec les influenceurs (lesquels on valide et lesquels, malheureusement, on doit décliner…)

 

– Tu es, toi aussi, une « mompreneur », c’est à dire une Maman qui travaille principalement de son domicile. Est ce que tu t’épanouis ainsi ?

Oh que oui ! C’est même de ça que dépend mon équilibre. En tant que freelance, je travaille beaucoup, beaucoup plus que quand j’étais salariée. Malgré tout, j’ai l’impression de profiter beaucoup plus de mes enfants et de ma famille. Je suis là pour eux le matin et le soir, je peux les garder le mercredi, je les cajole s’ils sont malades… Évidemment, c’est difficile à gérer aussi, car il faut arriver à savoir quand on est à la maison pour gérer sa famille, son ménage, ses courses, et quand la maison fait office de bureau !

 

– Pour terminer, quelle serait ton ambition professionnelle ultime, dans un monde idéal où tu pourrais faire ce que tu désires ?

Honnêtement, rien de plus que ce que je fais actuellement.
J’ai la chance de travailler avec des clients adorables qui me font confiance, pour lesquels j’ai la sensation d’apporter mon aide et mes compétences. Mon rêve ultime ? Que tout continue ainsi !
 dgfedgefgh
Merci pour ta disponibilité et ta gentillesse, j’espère, de mon côté, que nous aurons encore de longs mois… voire années, à travailler ensemble !
                                                                                                                                                                                                                arzd
Compte Instagram

1 Comment

  • DelphinaC photographie

    ,
    26 octobre 2017 @ 21 h 23 min

    Superbe!!!! Ca booste!!!!! Ca me donne envie de la recontacter pour qu’elle m’aide encore dans la com de mon auto entreprise ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.