Choisir le bonheur et l’entrepreunariat
Dans cette aventure, j’ai la chance d’avoir le soutien de mon conjoint depuis le début d’Elyce, nous avons la même vision de la vie : on en a qu’une pour se perdre dans un emploi salarié qui ne nous épanouit pas. Les soucis d’argent, il y en aura toujours, plus ou moins, et comme tout le monde… Mais on ne peut pas remettre le bonheur à demain, parce qu’il y aura toujours de bonnes excuses pour repousser ! Ce n’est pas la vie que l’on souhaite.
Bientôt, je l’espère, il sera entrepreneur à son tour. Un emprunt maison, 2 jeunes enfants, pas de salaire fixe, pas de sécurité sociale, pas de chômage en cas de cessation d’activité, pas d’horaires, toujours présents pour nos enfants, maître de nos décisions… Bref, la liberté à nos yeux !
Il y a 2 ans et demi, j’ai quitté mon emploi, un CDI de juriste, stable, tranquille, mais qui ne me correspondait pas. J’ai eu énormément de mal à prendre cette décision, je n’en dormais plus, je vivais avec la peur au ventre de me planter. C’a été une période extrêmement difficile.
Quand on ne prend pas de risques, on reste sur place, on n’évolue pas, on ne craint pas grand chose.
Mais il faut se poser la question : est ce que je sacrifie mes envies / mes passions, pour ça ? Qu’est-ce qui compte le plus ? Quel chemin je souhaite montrer à mes enfants ? Aurais je des regrets à 70 ans, quand je regarderais en arrière ?
Il m’a fallu quelques mois seulement pour réaliser que c’était l’une des meilleures décisions que j’ai pu prendre, qu’elle m’a épanouie comme jamais, je ne regrette rien.
Je sais que la vie sera faite de hauts et de bas. Qu’on traversera des tempêtes dont on pensera ne pas se relever. Mais que l’on sera si fier de retrouver le soleil et de se dire : on l’a fait ! Ensemble.
Alors, remerciez la vie de vous laisser le choix, d’avoir peur, de réfléchir à vos options. Mais la dernière question sera toujours la plus essentielle : qu’est-ce qui me rend / rendra heureux ? La réponse est en chacun de nous.
Je souhaite à tous les entrepreneurs qui sont passés / passent / passeront par ces questionnements d’avoir leur réponse, de réussir et de connaître le bonheur.
 
C’était ma « petite » réflexion du samedi matin, sans doute un peu décousue, suite à plusieurs discussions très enrichissantes avec des entrepreneuses : vous méritez le meilleur.
 
Bon weekend à tous !
 
Lucie, créatrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.